L’association créée par des femmes DT1, pour des femmes DT1.

Elle soutient, connecte et inspire les jeunes femmes françaises diabétiques de type 1 par le biais d’un programme événementiel varié, de propositions de thérapies collectives, et grâce au partage de contenus structurés en lien avec la charge mentale et le vécu psycho-émotionnel de la maladie. Elle cherche à empouvoirer la femme DT1 et lui donner toutes les clés pour vivre une vie épanouie avec la maladie.

Les Déesses Sucrées est une association d’intérêt général, à but non lucratif (loi 1901).

La prise en charge psycho-émotionnelle des patients diabétiques de type 1 est aujourd’hui insatisfaisante, voire inexistante !

Au gré de nos rencontres et au fil du temps, un constat alarmant nous est apparu, une grande majorité des femmes DT1 semble éprouvée par une forme de détresse psycho-émotionnelle stagnante telles que : difficultés à gérer les glycémies, déni, burn-out, fatigue chronique liée aux variations glycémiques et au contrôle permanent qu’impose la maladie, peurs et angoisses liées aux conséquences de la maladie, psycho-rigidité ; ainsi que, pour les cas extrêmes : distanciation sociale/isolement, dépressions modérées à sévères (parfois chroniques), troubles obsessionnels, et troubles des conduites alimentaires.

Cette détresse, lorsqu’elle n’est pas complètement refoulée par la jeune femme concernée, semble dans la plupart des cas ne pas être identifiée correctement ou prise en considération dans le parcours de soin classique. Une frustration et un sentiment d’impuissance, de désarroi en découle forcément. Au fil du temps, cette détresse a de grandes chances d’impacter la gestion en elle-même de la maladie et de mettre en danger la santé physique de la jeune femme. Ces différents troubles qui se développent au fil des années par la gestion de la maladie, vont venir impacter la maladie elle-même créant un cercle vicieux néfaste pour la patiente, qui risque de se désengager du parcours de soin, et ainsi porter atteinte à sa propre vie en ne suivant pas son traitement correctement.

Pourquoi uniquement les femmes ?

Notre association tend à venir en aide à toutes les femmes françaises diabétiques de type 1 (ou diabétiques de type 2 traitées par insuline) et majeures. Elle cible en particulier les jeunes femmes, dont l’âge se situe entre 18 et 35 ans, et dans un spectre plus large, toutes les femmes de plus de 35 ans.

En 2022, 202K personnes vivaient avec un diabète de type 1 en France. Parmi elles, 112K avaient entre 20 et 59 ans : l’âge médian était quant à lui fixé à 37 ans. 57% sont des hommes, d’après ces données, on estime environ 48.000 femmes DT1 en France. La maladie est en pleine expansion : si celle-ci touche aujourd’hui à peu près 9 millions de personnes dans le monde, l’Index DT1 prévoit qu’elle en touchera 18 millions en 2040.

La femme doit faire face à des challenges du quotidien inhérents à son sexe, à son genre et à son conditionnement social (standards de beauté, idéalisation de la minceur, recherche de la perfection sur tous les fronts : professionnels et personnels, soumission au schéma patriarcal notamment dans le milieu professionnel), en plus de la maladie.

Elle est entre autres plus sujette au développement de troubles anxieux ou relatifs à l’alimentation (les DT1 sont 2.5x plus à risque de développer des TCA Troubles des Conduites Alimentaires, une pathologie psychologique qui touche à 90% les femmes, et 2x plus à risque de développer des dépressions).

Par rapport aux hommes, la femme est fortement impactée par les variations hormonales tout au long de sa vie, de l’adolescence jusqu’à la ménopause. Elle doit également apporter un soin strict au traitement de la maladie si elle souhaite avoir des enfants. Ces spécificités complexifient la gestion du diabète au quotidien et la construction identitaire des femmes et jeunes femmes, dans une société qui stresse, formate et inonde d’injonctions. C’est cette réflexion qui sert de base à notre prise de position, nos ambitions et nos actions.

Attention : nous ne serons d’aucune utilité aux femmes qui se ferment volontairement à l’hypothèse que le mental est lié au corps et qui ne veulent pas aller plus loin que le suivi médical traditionnel.

Nous déplorons ce manque…

dans le parcours de soin. Ce dernier nous pousse à vouloir construire des ponts entre les patientes et les professionnels de santé : une femme bien dans son corps et dans sa tête, qui accepte et assume son diabète, est une patiente responsabilisée, qui sera plus investie dans son parcours de soin, à la recherche d'un mieux-être permanent, et améliorera ainsi sa durée et sa qualité de vie, ainsi que sa relation aux différents acteurs de sa santé.

Nous devons notre survie et notre vie à la médecine conventionnelle, aux traitements et aux dispositifs de pointe proposés par nos diabétologues : ils nous sont indispensables. Cependant, notre approche de la santé est holistique : nous sommes certaines que cette dernière représente un tout, qui se base sur l’être humain dans sa globalité. Convaincues des liens évidents entre le physique, l’émotionnel et le mental, nous nous efforçons d’encourager nos “soeurs sucrées” à s’ouvrir à des formes de thérapies non allopathiques dont l’impact positif pourra venir en complément du suivi médical dispensé par le diabétologue.

Nous encourageons donc nos adhérentes qui sont en recherche de soutien psycho-émotionnel à trouver du réconfort auprès de leur « sœurs sucrées » lors d’événements organisés par l’association (et en dehors de manière informelle), car nous croyons fermement au pouvoir de l’empathie et de l’entraide entre patientes. Pour les adhérentes qui se trouvent en situation de souffrance, nous pouvons les rediriger vers un panel de thérapeutes testés et approuvés par les membres du CA, membres du réseau des professionnels de santé de l’association (naturopathes, diététiciens/nutritionnistes, psychologues, endocrinologues/diabétologues, acupuncteur, professeurs de yoga, masseurs, sophrologues, ostéopathes, etc.), tous formés à prendre en charge des patients DT1 et leurs pathologies psychologiques connexes, en fonction de la situation individuelle de chacune.

Nous nous revendiquons lanceuses d’alertes sur l’éminence et la prévalence des troubles du comportement alimentaire, des troubles anxieux / dépressifs, et sur la charge mentale en lien avec le diabète. Notre objectif est d’informer un large public sur ces thématiques, sensibiliser les professionnels de santé, normaliser et déculpabiliser les personnes qui en sont atteintes.

Notre ambition

Nous voulons connecter, soutenir et empouvoirer toutes les femmes françaises atteintes d’un DT1 en :

  • leur donnant accès à du contenu de qualité sur les sujets qui concernent la femme et la gestion d’un diabète de type 1 de manière globale,

  • les mettant en relation entre elles, ET avec des thérapeutes ciblés,

  • les invitant à participer à un panel d’événements variés dans le but d’alléger la charge mentale et de travailler sur les tourments psychologiques liés à la maladie.

"Pour que plus jamais aucune femme ne souffre seule de sa maladie."

Le premier événement en France conçu pour les femmes diabétiques de type 1,
organisé par les Déesses Sucrées, le 17 septembre 2022 à Paris.

Nos objectifs

SOUTENIR / AIDER

Devenir le maillon manquant entre les malades et les médecins conventionnels et non conventionnels pour apporter du soutien et des pistes de guérison aux jeunes femmes DT1 atteintes de TCA (troubles du comportement alimentaire) ou de troubles anxieux générés par la charge mentale liée à la gestion quotidienne du diabète.

CONNECTER / PARTAGER

Nous rencontrer et favoriser la création de lien afin de devenir des ressources les unes pour les autres. S’apporter au quotidien le soutien psycho-émotionnel dont nous manquons. Solliciter l’attention et l’aide de différents types de médecins / thérapeutes dont les pratiques pourraient être des adjuvants du quotidien dans la gestion
psycho-émotionnelle de la maladie.


EMPOUVOIRER

Redonner à nos pairs la confiance, la santé mentale, l’épanouissement, la joie, le bonheur. Redorer le blason du diabète en introduisant une nouvelle image de la jeune femme diabétique (belle, forte, dynamique, inspirante, pleine de vie).


SENSIBILISER / INFORMER

Informer, sensibiliser, empouvoirer le grand public et les professionnels de santé de tout type confondu. Leur faire passer un message fort : "la femme diabétique est magnifique et surpuissante".

2022 : la rencontre événement

Le 17/09, l’association a rassemblé plus de 60 femmes de tous horizons pour les sensibiliser à l’importance de leur stabilité psycho-émotionnelle dans la gestion de la maladie.

Comment ?

En libérant la parole sur des sujets cruciaux par le biais de la création de différents types de contenu.

En créant et en introduisant un répertoire de professionnels de santé / thérapeutes formés et inspirants (selon nos valeurs) pour apporter à ces femmes les clés d'une meilleure qualité de vie en donnant toute sa place à la part psychologique et émotionnelle.

En devenant une ressource / une référence officielle reconnue par les médecins spécialistes et mentionnée dès le diagnostic des patientes.

En organisant des rencontres physiques et virtuelles de différents formats. Elles seront informelles, ou structurées par des ateliers et / ou sur des sujets précis en lien avec la gestion de la maladie (cafés-coaching, séjours zen).

En participant à des événements diabète qui traitent de nos sujets de prédilection.

Grâce aux rencontres, aux partages d’expérience et au potentiel inspirationnel de chacune.

En incarnant, en tant que membre des Déesses Sucrées, cette vision inspirante , résiliente, belle et forte
de la femme diabétique.

Nos valeurs

AMOUR, BIENVEILLANCE, FORCE, BIEN-ÊTRE, SÉCURITÉ, SORORITÉ, SOUVERAINETÉ, FÉMINISME,
POUVOIR, AMBITION, INDÉPENDANCE, HUMOUR, LIBERTÉ, LÂCHER-PRISE, OUVERTURE D’ESPRIT,
PARTAGE, INTIMITÉ, INSPIRATION, AUTHENTICITÉ, HUMILITÉ, TENDRESSE, SOIN,
DÉCULPABILISATION, NORMALISATION, DÉTABOOISATION, PSYCHOLOGIE, SPIRITUALITÉ

Retrouves-nous sur Discord

24h/24h 7j/7 nous t’accueillons dans Le Temple des Déesses sur notre forum de discussion nouvelle génération
100% gratuit et 100% féminin.
Des salons textuels thématiques te permettront d’échanger avec d’autres femmes diabétiques sur ton quotidien, tes questionnements, tes expériences.
Tous les derniers mercredis du mois, Cloé & Elsa te retrouvent pour un événement virtuel en direct “Connexions” pour se retrouver à la caméra et parler autour d’un thème préalablement voté par la communauté.

Rejoins-nous au Temple des Déesses !

Adhésion à l’association obligatoire pour les Connexions mensuelles

Rejoins-nous !

© 2023 Les Déesses Sucrées

Instagram icon
Website icon
X icon
Email icon
YouTube icon
Intuit Mailchimp logo